FSOB4c - Carbone bleu: une méthode innovante à explorer pour soutenir nos AMP

30 novembre - 16:30 / 18:00 dans la salle Maroc 2

Organisateur: MedPAN

Modérateur: Dan Laffoley

Résumé de la session et études de cas : 

Les AMP offrent des moyens légitimes de stocker le carbone et de compenser certains des impacts du changement climatique. Les AMP en tant qu’outil de gestion jouent un rôle très important pour les écosystèmes « carbone bleu ». En protégeant ces zones, les AMP aident à réduire et à éviter les émissions de carbone des écosystèmes carbone bleu. Et lorsque les AMP impliquent une restauration active de l’écosystème - comme les mangroves, les marais salants et les herbiers marins - elles aident également à accroître la séquestration du carbone.
Les praticiens et les réseaux d’AMP du monde entier commencent à explorer certaines de ces possibilités.
En outre, une gestion efficace des AMP existantes ou la création de nouvelles AMP peuvent être financées par des mécanismes de financement du Carbone Bleu. «L’objectif des efforts côtiers pour le carbone bleu est d’encourager une meilleure gestion de ces systèmes en utilisant une variété de politiques en matière de changement climatique et d’incitations financières» (Dorothée Herr, UICN). Ces mesures comprennent le programme REDD + (Réduction des émissions dues au déboisement et à la dégradation des forêts), qui crée une valeur financière pour le carbone stocké dans les forêts et offre des incitations financières aux pays en développement pour favoriser la conservation et l’amélioration de leurs stocks de carbone forestier.
Même si le marché du carbone ne se penche pas encore sur les herbiers marins en particulier en Méditerranée, il est nécessaire de stocker le carbone (fixation et puits) pour l’avenir lorsque l’option sera ouverte ...
Résultats attendus:

  • Meilleure compréhension des opportunités de financement, des partenaires, des ressources et des références au sein des gestionnaires d’AMP
  • Communiquer aux représentants des gouvernements les recommandations de l’atelier
  • Échanger des expériences et créer une collaboration
  • Attirer les bailleurs de fonds vers la Méditerranée

introduction:

International Blue Carbon Initiative
Intervenant :  Dan Laffoley
La présentation décrira l’initiative internationale pour le Carbone Bleu. Il s’agit d’un programme mondial axé sur l’atténuation des changements climatiques par la conservation et la restauration des écosystèmes côtiers et marins. L’initiative se concentre actuellement sur les mangroves, les marais salants et les herbiers marins. L’initiative réunit des gouvernements, des instituts de recherche, des organisations non gouvernementales et des communautés du monde entier.
Fondée en 2009, l’Initiative est coordonnée par Conservation International (CI), l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et la Commission océanographique intergouvernementale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (COI-UNESCO).
L’Initiative Blue Carbon vise à :
Elaborer des approches de gestion, des incitations financières et des mécanismes politiques pour assurer la conservation, la restauration et l’utilisation durable des écosystèmes côtiers «  carbone bleu »;
Engager les gouvernements locaux, nationaux et internationaux afin de promouvoir des politiques qui appuient la conservation, la gestion et le financement du carbone bleu côtier;
Élaborer des méthodes complètes d’évaluation des stocks et des émissions de carbone bleu;
Mettre en œuvre, dans le monde entier, des projets qui démontrent la faisabilité de la quantification, de la gestion et des accords incitatifs en matière de carbone bleu; et
Soutenir la recherche scientifique sur le rôle des écosystèmes côtiers de carbone bleu pour l’atténuation du changement climatique.
Pour atteindre ces objectifs, l’Initiative Carbone Bleu a formé des groupes de travail sur la science et la politique. Le Groupe de travail scientifique international Carbone Bleu définit les domaines de recherche prioritaires, synthétise les recherches actuelles et émergentes sur le carbone bleu et fournit une solide base scientifique pour la conservation, la gestion et l’évaluation du carbone côtier. Le Groupe de travail international sur la politique carbone bleue soutient les efforts visant à intégrer le carbone bleu dans les cadres stratégiques internationaux existants, tels que la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CCNUCC) et la Convention sur la diversité biologique (CDB). Les membres des deux groupes de travail collaborent régulièrement pour s’assurer que la science constitue une base solide pour la politique.
Les travaux de l’Initiative Carbone Bleu ont été essentiels pour stimuler une plus grande action internationale pour conserver et mieux gérer les puits de carbone côtiers. La présentation se terminera par une réflexion sur certaines de ces nouvelles initiatives. Dans le cadre de cette initiative, L’initiative Carbone Bleu est maintenant fière de soutenir également le Partenariat international pour le Carbone Bleu, un partenariat géré par le gouvernement qui vise à relier les efforts des gouvernements et d’autres parties prenantes du carbone bleu.

ETUDE DE CAS :

Projet Carbone bleu : Vertigo Lab et le parc national de Port Cros
Intervenants :  Thomas Binet, Vertigo Lab et   Elodie Durand, Parc national de Port-Cros
Le projet Blue4Good est un projet innovant pour le financement des AMP développé par Vertigo Lab. La préservation des écosystèmes marins qui fixent et stockent du carbone « bleu » (comme les posidonies rencontre un intérêt majeur pour les acteurs de la lutte contre le changement climatique. Pourtant, le contexte de marché carbone ne comprend pas de projets portant sur ce carbone bleu. Pour changer cela, le projet Blue4Good développe des mécanismes de financement innovants pour permettre à différents porteurs de projets (notamment les gestionnaires d’AMP) de trouver les ressources financières suffisantes pour mettre en œuvre des projets qui auront un impact positif sur les écosystèmes et le carbone qu’ils stockent.
La présentation introduira le projet Blue4Good et présentera les opportunités offertes aux gestionnaires d’AMP à travers les projets « carbone bleu positif ». Elle présentera le contenu de notre projet pilote conduit sur et avec le Parc national de Port-Cros sur un projet de mouillage écologique pour protéger les herbiers du parc.

ETUDE DE CAS :

LIFE Blue Natura
Intervenante :  Maria del Mar Otero, IUCN Med
Les habitats côtiers composés de marais salants et d’herbiers marins, comme ceux des herbiers de Posidonia oceanica, représentent des puits de carbone significatifs. Malgré leur importance, la valeur de ces dépôts de carbone et leur utilisation pour promouvoir des projets de conservation dans la région méditerranéenne n’ont pas été explorées.
Au cours de cette session, il sera présenté le projet Life Blue Natura, premier projet européen sur le Carbone Bleu visant à quantifier les dépôts de carbone et les taux de séquestration de ces habitats afin de définir et d’évaluer approximativement les services environnementaux créés par ces habitats pour atténuer le changement climatique. Le projet est coordonné par la Consejería de Medio Ambiente y Ordenación del Territorio de la Junta de Andalucía, en coopération avec l’Agence de Medio Ambiente y Agua de Andalucía (AMAYA), le CSIC-CEAB, l’UICN-Med et l’Asociación Hombre y Territorio (HyT). Son objectif final est d’étudier les initiatives visant à financer les projets de conservation et de restauration des puits de carbone bleus en harmonie avec les politiques d’atténuation et d’adaptation aux changements climatiques, en accordant une attention particulière aux échanges de droits d’émission de carbone ou aux marchés du carbone..

ETUDE DE CAS :

Projets carbone des zones humides côtières
Intervenant :  Jean Jalbert, Tour du Valat